ARCHIVES/Un pastiche aux Archives de Lyon

Dans l’article du 21 décembre 2015, intitulé « Le fonds Guillaume Marie Delorme aux Archives municipales de Lyon », une note attirait l’attention du lecteur sur une ligne, la ligne [R.1-R.2.], de la liste des dessins constituant ce fonds.

Les trente-cinq ouvrages d’art de l’aqueduc du Gier sont classés dans un ordre topographique parfait, d’amont en aval, de Saint-Chamond à Lyon.
Ils sont repérés alphabétiquement de A à Z, puis de & et de AA à KK.
En 1818, lorsque François Artaud en avait relevé les titres et la lettre, un dessin manquait, le dessin R.


Le dessin manquant

Bien sûr le dessin R n’était pas dans l’ensemble acheté par la Ville en 2004.

Entre les ponts Q et S, respectivement sur le Coteau et territoire de Bausançon au travers d’un petit Valon, et plus loin sur le Valon et Ruisseau de Fondagny, aujourd’hui le pont de Jurieux et le pont du Corsenat, tous deux à Saint-Maurice-sur-Dargoire, l’identification du monument R ne posait aucun problème : c’est le pont des Granges, à Saint-Maurice-sur-Dargoire.

Unique lacune, fâcheuse absence dans une série par ailleurs complète.

Le pont des Granges en 2007 © J.Burdy

Le pont des Granges en 2007
© J.Burdy

Le pastiche du dessin manquant

Irrités par cette lacune, nous avons fait le pari, avec H. Bougnol pour le dessin et A. Hernoud pour la lettre, de réaliser un dessin pour la combler.

L’état du pont des Granges en 1760 étant inconnu, nous avons choisi de le représenter dans son état actuel. Tel qu’il est dessiné dans L’aqueduc romain du Gier publié par le Préinventaire des monuments et richesses artistiques du département du Rhône en 1996 – fig. 42, page 108 –, mais à la manière de Delorme dans ses moindres aspects.

PLAN et Elévation des Ruines du Pont-Chaussée-Aqueduc sur le Valon du territoire des Granges dans la Paroisse de St Maurice sur Dargoire. Ce Pont avait cinq Arcades et deux Chaussées. 7 Toises de Roi. © Archives municipales de Lyon

Pour le papier, le Canson mi-teinte 111 Ivoire s’est avéré le plus proche du papier d’Annonay, au filigrane daté 1742 ; format 55×83 cm.
Le dessin a été mis en place sur une feuille et demie, R.1. et R.2.

Le titre a été rédigé en deux lignes, en écriture du XVIIIe siècle, accompagné de l’échelle.

 

6157 3 ART 25 AVR 2916

PLAN et Elévation des Ruines du Pont-Chaussée-Aqueduc sur le Valon du territoire des Granges dans la Paroisse de St Maurice sur Dargoire. Ce Pont avait cinq Arcades et deux Chaussées. 7 Toises de Roi.

L’échelle, en toises de roi, a été arrêtée à 7 toises. Elle est précédée d’une toise divisée en 6 pieds, avec 1 pied subdivisé en 12 pouces. Rappelons que 1 toise de roi = 1,95 m ; 1 pied = 32,5 cm ; 1 pouce = 2,7 cm.
Cette échelle, la même pour tous les dessins, est de 1½ pouce pour 1 toise, soit 1½ pour 72, un peu plus de 2 pour 100.

L’élévation et le plan au sol ont été tracés avec la même épaisseur de traits. Les flèches indiquant le sens de l’eau dans l’aqueduc, et dans le ruisseau franchi par le pont, n’ont pas été oubliées.

Les dimensions du pont ont été exprimées en unités de l’époque : longueur 14½ toises (28 m), hauteur 26 pieds (8,50 m), arches de 11pieds 3pouces (3,70 m) et 14 pieds (4,60 m), piles de 5pi 9po (1,85 m) au carré et de 7pi 9po x 6pi 9po (2,55 m x 2,16 m).

Le rendu du réticulé posait une question : alors qu’en réalité les têtes apparentes des moellons sont carrées, chez Delorme elles sont en losange, et en nombre bien trop grand. Nous avons choisi de nous tenir au plus près de Delorme et, au détriment d’une exactitude rigoureuse, de suivre sa manière.

Le pastiche est dûment signé et daté, par la discrète mention au bas de la première feuille : Le dessin manquant. Restitution 2007. Conception J. BURDY, réalisation H. BOUGNOL, A. HERNOUD pour la lettre.

En 2007 l’Association L’Araire a fait don, à titre gracieux, du « Relevé archéologique restituant les deux planches lacunaires » du fonds G. M. Delorme, conservé aux Archives Municipales de Lyon.

Par Jean BURDY, de Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.