ARCHIVES/Archives funéraires (5/8)

Les archives funéraires lyonnaises : quel contexte, quelles sources ?
Pour répondre à cette question, le blog Histoires Lyonnaises vous propose une série de 8 articles destinée à vous guider dans vos recherches historiques.

Ici, l’épisode n°5 :

Chercher dans les archives : convois et transports de corps

1 – Les répertoires de convois

Définition
Le convoi est l’opération funéraire permettant le transfert d’un défunt, depuis sa mise en bière jusqu’au lieu de sépulture.
Un répertoire de convois recense, pour une période donnée et dans l’ordre alphabétique, les défunts convoyés.

Le funiculaire Saint-Paul/Loyasse : la gare de Saint-Paul [1895-1929]
Carte postale, Ed. Basset
(AML, 38PH/173/15)

Etat des fonds
La collection conservée, ininterrompue, couvre la période 1909-1974.
Elle totalise 59 répertoires issus des versements 1745W et 1899W.
Chaque répertoire couvre 1 année (2 années dans 7 cas).

Intérêt
Si, sur la totalité de la collection, la date de l’inhumation est renseignée, la tranche 1909-1920 offre en plus la désignation du cimetière où a eu lieu l’inhumation ainsi que des observations (soldat, enfant, travailleur colonial…).

Ces répertoires permettent d’accéder aux registres du même nom.Ils ne recensent pas la totalité des convois lyonnais mais seulement ceux assurés par les services municipaux.

Mode de recherche
Par année puis par nom.

Communicabilité
Ces répertoires sont immédiatement communicables et tous consultables en ligne : http://www.fondsenligne.archives-lyon.fr/ac69v2/convoi.php

Le funiculaire Saint-Paul/Loyasse : le viaduc de Fourvière [1895-1920]
Carte postale, Ed. LL.
(AML, 4FI/4267)

2 – Les registres de convois

Définition
Le convoi est l’opération funéraire permettant le transfert d’un défunt, depuis sa mise en bière jusqu’au lieu de sépulture.
Un registre de convois recense, pour une période donnée, les défunts convoyés.

Etat des fonds
La collection conservée, ininterrompue, commence en 1876 et couvre un siècle. Elle totalise 219 registres issus des versements 1745 W (pour la période 1876-1936) et 1899 W (pour la période 1937-1974).

Période 1876-1897 (1745W)
Pour une période donnée (de 1 à 2 ans), il existe un registre par arrondissement, à l’exception des années 1880-1881 pour lesquelles tous les arrondissements sont rassemblés dans un seul et unique registre.
Les convois y sont ensuite classés dans l’ordre chronologique.

Période 1898-1974 (1745W et 1899W)
Chaque registre couvre un semestre, tous arrondissements confondus. Dans la majorité des cas, une année est donc couverte par 2 registres.

Exceptions :
– 1 année complète est couverte par un seul registre (1907, 1925 et 1926),
– 1 année complète est couverte par 3 registres (1918).
Dans chaque registre, 1 à 2 pages recensent les convois d’une seule journée, classés par arrondissement.

Intérêt
L’intérêt des registres de convois est d’indiquer un lieu de sépulture.
Ces registres ne recensent pas la totalité des convois lyonnais mais seulement ceux assurés par les services municipaux.

Les informations contenues dans tous les registres de la collection 1876-1974, sans exception et quelque soit la période, sont :
– la date du convoi,
– les nom, prénom et âge du défunt,
– le lieu de destination du convoi,
– la paroisse ou le culte.
A cela s’ajoute un certain nombre d’informations dont la nature et la quantité varient au fil du temps.

Mode de recherche
Par date, et grâce aux répertoires de convois.

Communicabilité
La totalité des registres est soumise au délai de communicabilité relatif à la vie privée (50 ans).
Les registres de plus de 50 ans sont consultables en ligne : http://www.fondsenligne.archives-lyon.fr/ac69v2/convoi.php.

Réglementation du service des convois funèbres, arrêté du Préfet (18 juin 1873)
Affiche – AML (936WP/8555)

3 – Les registres d’autorisations de transports de corps à l’extérieur

Définition
Le transport de corps est l’opération funéraire « d’urgence » qui permet de déplacer un défunt du lieu de décès au lieu de résidence du défunt ou de sa famille.
Ne pas confondre le transport de corps avec le convoi, directement lié aux funérailles.
Un registre recense les transports d’une période donnée dans l’ordre chronologique.

Etat des fonds
2 registres d’autorisations de transport de corps sont conservés, portant respectivement sur les périodes du 22/07/1967 au 10/04/1974 (1025 WP 18) et du 01/01/1969 au 01/02/1973 (1025 WP 19).

Les 2 registres, bien que contemporains l’un de l’autre, ne sont pas identiques. L’origine de leur différence n’a pu être établie.

Informations disponibles :
– n° de l’autorisation
– nom du défunt
– date de transfert ou de transport
– lieu de destination

Intérêt
Ces registres indiquent le lieu de destination des corps.
Ils complètent les registres de convois.

Mode de recherche
Par date.

Communicabilité
Les 2 registres sont immédiatement communicables.

Par Anne FOREST, archiviste aux Archives de Lyon


Anne FOREST

Archiviste, Archives de Lyon

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search