TRANSPORTS/Omnibus et Tramways de Lyon….

Tramway à cheval – 38ph1_327 ©Archives municipales de Lyon

Tout au long du mois de juin, dans le cadre du Challenge AZ, nous vous proposons d’explorer les ressources disponibles dans les fonds des Archives municipales de Lyon.

Aujourd’hui, O comme Omnibus et tramways de Lyon…

 La compagnie des Omnibus et Tramway de Lyon (OTL) est créée le 21 juin 1879. Elle remplace la société « Travaux et Transports » dont elle récupère les apports mobiliers et immobiliers.Au départ ce sont des tramways à traction hippomobile qui desservent un réseau de dix lignes.

Au fil des années les OTL vont racheter de petites entreprises de transports et ainsi devenir un acteur incontournable du transport en commun.

Les progrès techniques sont nombreux, la traction à vapeur puis la traction électrique se développent à la fin du 19ème siècle ce qui entraine la fin des tramways à chevaux. En 1902, c’est l’électrification du réseau qui a raison des dernières locomotives à vapeur.

A la veille de la guerre, la compagnie des OTL est propriétaire d’un vaste réseau de plus de 300 km et d’une trentaine de lignes allant bien au-delà des seules limites de la commune de Lyon. Les quatre années de guerre n’affaiblissent pas la compagnie car les restrictions sont compensées par une augmentation du trafic de marchandise essentiellement pour les besoins de l’armée qui est bien implantée à Lyon.

Ce n’est qu’après l’armistice que la situation devient plus complexe, du fait, notamment de l’augmentation du coût des matières premières. Parallèlement les années 1920 qui voient l’arrivée des autobus au sein de la compagnie sont aussi celles du développement de l’automobile qui fait concurrence aux transports en commun.

Malgré une situation difficile, la compagnie continue d’innover avec l’arrivée, dans les années 30, des fameux trolleybus qui allient la puissance et le confort de la traction électrique hérités du tramway et la souplesse de l’autobus puisqu’il ne circule pas sur des voies fermées.

Pendant la 2ème Guerre mondiale, la compagnie subit les réquisitions du matériel, les restrictions et, en 1942, elle change de statut administratif pour devenir le syndicat des Transports en Commun de la Région Lyonnaise (TCRL).

Découvrez le fonds de la Société lyonnaise des transports en commun (sous-série 38 Ph) et notamment les photographies sur plaque de verre dans l’ouvrage fragile mémoire http://www.archives-lyon.fr/archives/sections/fr/archives_en_ligne/lyon_en_images/photographies_sur_pl/photographies_sur_pl/

 Par Cécile LONJON – GUILOINEAU, archiviste aux Archives municipales de Lyon

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Bonjour,
    où peut-on trouver la liste du personnel qui a travaillé à l’OTL ? merci d’avance pour votre réponse, cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *