DECOUVERTE/Italiens de Lyon

©Collection privée

©Collection privée

Tout au long du mois de juin, dans le cadre du Challenge AZ, nous vous proposons d’explorer les ressources disponibles dans les fonds des Archives municipales de Lyon.

Aujourd’hui, I comme Italiens de Lyon…

La « période italienne » que Lyon a connue à la Renaissance a longtemps occulté une histoire commune plus proche, d’une nature différente mais tout aussi intense avec l’arrivée de très nombreux immigrants venus d’outremonts à partir du début du 19e siècle.

A cette époque, Lyon entame une mutation qui l’a transformée en deux siècles en une agglomération repoussant ses limites loin de son centre originel.

L’histoire des immigrants italiens est intimement liée au développement de cette capitale régionale qui demande une main d’œuvre toujours plus importante dont une partie, croissante au fil des décennies, est recrutée hors des frontières et particulièrement en Italie.

Migrants saisonniers ou paysans fuyant la misère, réfugiés des révolutions du 19e siècle ou antifascistes de l’entre-deux-guerres, artisans ou saltimbanques, ouvriers du bâtiment ou ouvrières du textile, originaires du sud ou du nord de l’Italie, chacun est arrivé avec son histoire et ses motivations propres.

Venus travailler comme plâtriers, mosaïstes, ferblantiers, verriers, musiciens et le plus souvent comme simples ouvriers ou ouvrières d’usine, les Italiens ont marqué de nombreux quartiers de leur présence. Des entreprises et des commerces italiens se sont peu à peu développés, des associations ont vu le jour qui ont permis à ces déracinés de préserver en partie les relations sociales de leur pays d’origine.

Qui étaient ces Italiens et quelle a été leur vie ?
Depuis leur départ du pays natal, comment ont-ils peu à peu trouvé une place dans la cité? Quelle mémoire de cette immigration aujourd’hui ?

Tous ces parcours individuels d’hommes et de femmes forment une histoire collective qui se fond dans celle de l’agglomération lyonnaise, composante de la diversité culturelle et sociale de ce territoire.

En 2014, les Archives municipales de Lyon consacre une exposition à cette histoire.
Découvrez le livret-parcours de cette exposition


Par Mourad LAANGRY, chargé d’exposition aux Archives municipales de Lyon

Archives de Lyon

Point de rencontre entre le centre historique et le nouveau quartier de la Confluence, les Archives de Lyon conjuguent passé et modernité. Derrière une grande verrière, au coeur de l’ancien centre de tri postal entièrement réhabilité se trouvent plus de huit siècles de mémoire lyonnaise. Les archives produites par l’administration municipale depuis le Moyen-âge sont précieusement conservées sur des kilomètres de rayonnages. Des archives de familles, d’entreprises, d’associations, de syndicats, d’architectes, de photographes viennent compléter ces sources de l’histoire de Lyon, et rendre compte de la diversité sociale et culturelle du territoire au fil du temps.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. nathalievedovotto dit :

    Merci pour cet hommage aux nombreux Italiens qui ont apporté leur pierre pour bâtir la France d’aujourd’hui.

  2. Philippe Carry dit :

    MERCI Mourad d’avoir rappelé le parcours de cette immigration « forcée ou choisie » qui participa à la reconstruction de Lyon et d’ailleurs. Ces hommes sont des héros…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *